Recruter un collaborateur : outils et enjeux

Vous envisagez d’embaucher un collaborateur pour développer votre activité ? C’est une décision importante pour l’avenir de votre entreprise, un processus qui peut être chronophage et un investissement sur le long terme. Pour réussir au mieux cette embauche, il est important de suivre quelques étapes.

1. J’identifie mon besoin et je prépare mon recrutement

Remplacement d'un collaborateur à la suite d’un départ, mutation, création d'un poste... Les raisons sont multiples à l’embauche d’un salarié.


Commencez tout d’abord par définir les critères essentiels que devra posséder le futur collaborateur pour satisfaire le poste, une sorte de portrait robot de votre candidat idéal : ses savoirs (compétences professionnelles, formation de base…), ses savoir-faire (expérience technique…), son savoir-être (qualités personnelles, comportementales, sociales), et toutes les caractéristiques obligatoires qui définisse le poste comme la mobilité géographique, la disponibilité ou les prétentions salariales.


Rédigez ensuite la fiche de poste : intitulé de la fonction, description des grandes missions, positionnement du poste dans la hiérarchie, principales tâches et activités confiées précises, qualifications, responsabilités et prérogatives (management d'équipe, budget géré...), conditions de travail, éventuelles spécificités du poste…



2. Je choisis les bons réseaux pour communiquer efficacement


Quelle(s) méthode(s) de recrutement choisir pour mon entreprise ? Posez-vous la question de qui va mener le recrutement. Si c’est vous, vous pouvez utiliser :

- Les jobboards (sites d’offres d’emploi) avec le dépôt d’annonces et la consultation de CVthèques. Nous ne pouvons que vous recommander la plateforme www.woozjob.com, qui propose pour les recruteurs, le dépôt d’annonces et la consultation de la CVthèque gratuits et illimité, et pour les candidats, le tag recruteur (anonymat des candidatures) et le welcome bonus (prime de recrutement offerte au candidat recruté) ;

- La presse, les réseaux sociaux, les écoles, ... ;

- L’exploitation d'une base de CV, celles de Pôle emploi ou de l’APEC sont parmi les plus connues ;

- La recherche dans la CVthèque interne de l’entreprise si vous avez la chance d’en posséder une assez fournie ;

- La cooptation par des collaborateurs « ambassadeurs » ;

- L’événementiel comme les job dating, les forums ou les salons ;

- La gamification ou ludification (serious game, challenges en ligne…), mais plus difficile à mettre en place.


3 conseils pour le sourcing : choisissez bien et varier les mots-clés pour optimiser les recherches, c’est la clé d’un sourcing réussi ; rôdez et personnalisez votre discours d’approche car vous devez « vendre » le poste et l’entreprise en donnant envie au candidat de vous rejoindre ; multipliez les CVthèques car elles sont complémentaires.


Si vous n’avez ni les ressources en interne, ni le temps, il est préférable d’externaliser le recrutement en faisant appel à des cabinets de recrutement, des « chasseurs de tête » ou des agences d’intérim.


3. Je prépare l’entretien et je donne envie au candidat de rejoindre mon entreprise


Si vous vous chargez du recrutement, vous passerez forcément par l’étape de pré-sélection des candidatures. Pour perdre le moins de temps possible, faites un classement méthodique des CV en déterminant précisément les critères de tri : compétences professionnelles, caractéristiques personnelles, situation géographique, disponibilité… Ensuite, analysez les CV et lettres de motivation suivant ces éléments, et classez-les en 3 piles : dossiers « à convoquer », « à approfondir », « à décliner ». Prenez ensuite impérativement le temps de répondre aux candidatures, en justifiant la raison du refus. Si vous ne le faites pas, vous risquez de ternir votre marque employeur.


A cette étape, vous arrivez enfin à la rencontre avec les candidats que vous avez présélectionnés. Pendant les entretiens, posez des questions ouvertes pour en connaître davantage sur le candidat et lui permettre de « justifier » les informations données. Tenez également compte du fond et de la forme de ses propos, observez sa gestuelle, sa manière de s’exprimer… N’oubliez évidemment pas de prendre des notes, tout en restant en « phase » avec votre interlocuteur (le regarder, lui sourire…).


Pour compléter les entretiens, vous pouvez faire passer des tests de personnalité, d'aptitude ou d'intelligence au candidat. Dans ce cas, il est recommandé de le(la) prévenir lors de la prise de rendez-vous pour ne pas le(la) déstabiliser. Ne vous privez pas d’effectuer des prises de références. Vous obtiendrez ainsi un avis externe de leurs ex-collègues, responsables ou managers, qui permettra d’infirmer ou de confirmer vos premières impressions.


4. J’intègre le nouveau collaborateur pour le garder


Pour maximiser la réussite de votre process de recrutement, ne négligez pas le parcours d’intégration de votre nouveau venu (appelé onboarding) ! Il repose sur une organisation bien structurée des premiers jours, des premières semaines voire des premiers mois du collaborateur dans votre entreprise.


Préparez son arrivée en organisant un poste de travail dédié et opérationnel pour l’exercice de sa fonction. Désignez un tuteur/mentor à même de fournir les infos dont il aura besoin pendant ses premières semaines. Si vous pouvez, élaborez un livret d'accueil contenant les infos clés sur l'entreprise et sur son poste, un trombinoscope, un plan du site... Enfin, n’oubliez pas d’annoncer son arrivée future et son rôle au sein de l’entreprise en interne comme en externe. Rien de pire pour un nouveau collaborateur que d’arriver pour son premier jour en ayant le sentiment de n’être pas attendu.


Pour l’accueil du nouvel embauché, prévoyez des visites, des présentations et des formations pour lui permettre de bien connaître l'organisation, sa culture, son fonctionnement général, les gens qui la composent ainsi que son poste et ses missions. Faites-le(la) rencontrer ses futures relations de travail et l'équipe dans laquelle il évoluera, autour d’un repas par exemple.


Vous l’aurez compris, embaucher un nouveau salarié ne s’improvise pas. Le processus est composé de multiples étapes à suivre, d’outils à maitriser et de compétences à posséder. INELYS et ses partenaires en recrutement pourront vous faire gagner beaucoup de temps dans vos démarches en sélectionnant les deux ou trois meilleurs candidats. Mais pour finir, c’est bien VOUS qui aurez le dernier mot !

CONTACT

Mail: inelys@inelys.fr   

Tél. : +(33) 4 37 42 07 07

INELYS (siège social)

66 quai Charles de Gaulle - Cité Internationale

69006 LYON

Tél. (+33) 4 37 42 07 07

 

INELYS MONTANAY

Osbö Park - 40 rue de la Croix des Hormes, 69250 MONTANAY

Tél. (+33) 4 37 42 07 07

 

INELYS EXPERTISE

Bureau Département LMP / LMNP

66 quai Charles de Gaulle - Cité Internationale

69006 LYON

Tél. (+33) 4 81 11 01 00

INELYS C2C

13 rue des Champs Seigneur - BP 60115

71603 PARAY LE MONIAL cedex

Tél. (+33) 3 85 81 29 02

INELYS C2C

11 quai du Général de Gaulle

71300 MONTCEAU-LES-MINES.

Tél. (+33) 3 71 05 12 40

INELYS ANNECY

52 Avenue de la Mavéria

74940 ANNECY-LE-VIEUX

Tél. (+33) 4 50 69 28 09

INELYS PARIS

39 rue de Wattignies

75012 PARIS

Tél. (+33) 01 45 38 93 94

14 Rue Théophile Roussel

75012 PARIS

Tél. (+33) 01 43 43 82 09

Vous êtes ENTREPRENEUR ?

 

Prenez rdv avec INELYS !

1H d'échanges avec l'un de nos experts et recevez notre

Guide du jeune entrepreneur

INELYS est un cabinet d'expertise comptable basé à Lyon, Paris, Annecy et en Saône et Loire.

Nos experts comptables accompagnent les dirigeants en France entière dans le développement de leur société : expertise comptable, audit et conseil.